Le Trait d'Union est constitué en Scop

Parce que

L'humain est au coeur de notre projet d'entreprise

La valeur travail est plus équitable

L'esprit collectif est au coeur de nos valeurs

Nous sommes attachés aux pratiques démocratiques

Nous voulons garantir la pérennité de l'entreprise

UNE SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE ET PARTICIPATIVE (SCOP) PROPOSE UN MODÈLE DE GESTION D'ENTREPRISE SELON UNE LOGIQUE HUMAINE, DÉMOCRATIQUE ET SOLIDAIRE, DE LONG TERME.

Le Trait d'Union appartient à ses salariés

La Scop est une société de forme SA, SARL ou SAS, dont les salariés sont associés majoritairement et vivent un projet commun en mutualisant équitablement les risques et les grandes décisions stratégiques. Ils possèdent au minimum 51 % du capital et 65 % des droits de vote.

La Scop est une entreprise qui opère comme les autres dans une économie de marché avec un impératif de profitabilité.

Son originalité : elle place statutairement le salarié au coeur de l’entreprise, qui s’engage financièrement et humainement et devient un co-entrepreneur.

Tous les salariés ont vocation à devenir sociétaire. L'attribution du statut de sociétaire se fait par cooptation lors de l'assemblée générale de l'entreprise.

L'homme prévaut sur le capital

Dans une société classique, la répartition des voix lors de l'assemblée générale est proportionnelle à la répartition du capital ; plus on détient des parts de capital, plus on a de droits de vote. Le pouvoir est proportionnel aux apports en capital.

Dans une société coopérative, c'est l'homme qui prévaut sur le capital selon le principe " une personne = une voix ". Chaque associé dispose du même droit de vote, quel que soit son poste et ses responsabilités dans l'entreprise.

Les salariés qui deviennent associés d’une Scop développent un esprit de responsabilité et un esprit collectif.

Co-entrepreneurs, ils sont associés au capital, aux décisions, aux résultats de l’entreprise, formés à ses rouages, à sa vie coopérative, et élisent leurs dirigeants.

Les bénéfices sont répartis équitablement

À la différence des sociétés traditionnelles qui répartissent les bénéfices comme elles l'entendent, le statut Scop prévoit une répartition équitable du résultat annuel de l'entreprise. Les excédents de gestion sont obligatoirement partagés en 3 parts :

1 part pour l'entreprise, 1 part pour les sociétaires, 1 part pour les salariés.

  • La part des salariés : il s'agit de la participation des salariés aux résultats de l'entreprise. Une partie des excédents est versée à l'ensemble des salariés de la Scop, qu'ils soient associés ou non. Selon la loi, elle ne peut être inférieure à 25 % des bénéfices.

  • La part des sociétaires : il s'agit des dividendes attribués aux sociétaires sous forme d'intérêts. La part des dividendes ne peut excéder 33 %.

  • La part de l'entreprise constitue les réserves impartageables de la Scop. Elles vont contribuer au développement de l'entreprise en permettant la consolidation des fonds propres. La loi impose que cette part ne peut être inférieure à 16 % des bénéfices.

Une Scop ne peut être vendue

La Scop repose sur la propriété collective. Ses réserves constituent le patrimoine commun et sont impartageables. Elles ne peuvent en aucun cas devenir la propriété individuelle des associés. Elles sont la propriété de la Scop, personne morale.

Ces réserves contribuent tout au long du développement de l'entreprise, à consolider les fonds propres. Elles garantissent l'indépendance de l'entreprise et sa pérennité et ce suivant une stratégie à long terme. Un associé qui quitte la Scop ne peut ainsi revendiquer une part des réserves.

La valeur du capital de chaque actionnaire est figée à sa valeur d'acquisition. Aucune plus-value n'est réalisable lors du remboursement des parts en cas de départ du salarié actionnaire.

Le choix statutaire de notre entreprise résulte d'une remise en cause et d'un questionnement du rôle de l'entreprise dans notre société. La Scop correspond en tous points à notre vision d'un système de travail moderne, qui encourage le " travailler ensemble en bonne intelligence", donne du sens au collectif et permet une forte implication de  tous dans la réussite d'un projet. Nous partageons, les risques, les joies et les profits.

En gardant en tête les principes fondamentaux de la Scop, nous nous efforçons d'écouter l'autre, de considérer son avis, et ensemble, nous avançons.

Les associés salariés  -  Le Trait d'Union